nouvelles-sportives.ch
  • Titre
  • Date
  • MalgrĂ© un avantage de deux buts contre Wolfsbourg Ă  la pause, le Bayern Munich a concĂ©dĂ© un match nul 2-2…
  • Le Bayern avec autoritĂ©

    2017-09-19 20:46:04
    Depuis son coup d'arrêt brutal contre Hoffenheim le 9 septembre (0-2), le Bayern Munich a retrouvé ses esprits en Bundesliga.…
  • Lundi, lors de l’entraĂ®nement du Bayern Munich, Manuel Neuer s’est de nouveau blessĂ© au pied gauche. Selon Bild, le gardien…
En voir plus / Pressez la touche SHIFT pour tout charger load all

BAYERN DE MUNICH

Le Bayern Munich, nom partiellement francisé et abrégé du Fußball-Club Bayern München e.V a été fondé en 1900 Le nom du club est souvent abrégé en FC Bayern, Bayern München (en Allemagne et dans les pays germanophones)

ou simplement BayernIl est l'un des clubs les plus reconnus et les plus titrés du football européen avec quatre Coupes d'Europe des Champions, une Coupe d'Europe des Coupes et une Coupe UEFA. Il est aussi l'un des rares clubs à avoir remporté les trois compétitions européennes organisées par l'UEFA, seuls le FC Barcelone, la Juventus et l'Ajax d'Amsterdam ont réalisé pareil exploit.

Sur le plan national, le Bayern Munich est le club le plus titré du championnat depuis que celui-ci est devenu professionnel en 1963, avec 22 titres. Depuis la fin des années 1960, il est régulièrement présenté chaque année comme l'un des grands favoris de cette compétition.

Le club accède à l'élite en 1965, deux ans après la création du championnat professionnel, en 1963. À ce moment-là, le grand club munichois est le TSV Munich 1860 (champion en 1966) qui donne lieu à des derbys de haute qualité. Mais il se fait très vite remarquer et dépasse son rival, notamment en coupe d'Europe (victoire en coupe des coupes en 1967) et en remportant le championnat en 1969.

L'histoire du club est intimement liée à celle des trois figures emblématiques du football allemand des années 1970 : Franz Beckenbauer, le génial libéro et capitaine de l'équipe d'Allemagne, Gerd Müller, l'habile chasseur de buts, et le grand gardien Sepp Maier.

À eux trois, ils forment l'ossature, aussi bien de l'équipe d'Allemagne, qui ne cesse de remporter titre sur titre (Euro 72 et Coupe du monde 74), que du Bayern. Il succède au palmarès de la Coupe des clubs champions européens au grand Ajax Amsterdam vainqueur des trois éditions précédentes : en 1974 (face à l'Atlético de Madrid) et s'impose comme la référence en remportant de nouveau cette compétition en 1975 (face à Leeds United) et enfin en 1976 (face à l'AS Saint-Étienne). Cette année-là, le club remporte aussi sa première Coupe intercontinentale contre le club brésilien Cruzeiro EC (vainqueur de la Copa Libertadores).

Cette période glorieuse lui permet d'être le plus célèbre des clubs allemands, statut confirmé dans les années 1980 et 90, où le Bayern continue de glaner les titres nationaux en s'imposant dix fois en championnat entre 1980 et 1999 et se retrouve par trois fois en finale de la Coupe des clubs champions en 1982, en 1987 et en 1999 sans jamais s'y imposer ; seule une Coupe UEFA en 1996 face au Bordeaux de Zinédine Zidane est à mettre à l'actif de son palmarès européen. Le Bayern construit sa légende toujours sur des grands joueurs comme Karl-Heinz Rummenigge, Klaus Augenthaler, Lothar Matthäus, Jürgen Klinsmann, Andreas Brehme ou Mario Basler.

Les années 2000 assoient la suprématie du club qui remporte six championnats en neuf ans dont le dernier en 2008, un nouveau titre en Ligue des Champions en 2001 (face au Valence CF) et une nouvelle Coupe intercontinentale (face à Boca Juniors). Cette période est associée aux noms de Stefan Effenberg, Michael Ballack ou Oliver Kahn.

Depuis les années 1990, grâce à une gestion excellente du club par ses dirigeants Karl-Heinz Rummenigge, Franz Beckenbauer et son président du conseil de surveillance Uli Hoeness, il est l'un des clubs les plus sains d'Europe.

Il continue de fournir la majorité des joueurs à l'équipe d'Allemagne et de faire briller l'Allemagne en Europe.

En 2007, le Bayern de Munich se décide à accueillir Franck Ribéry provenant de l'Olympique de Marseille, le montant du transfert atteignant 30 millions d'euros (16 M€ immédiats, 10 M€ en 2008, et 4 M€ si le Bayern se qualifie en Ligue des Champions), ce qui constitue un record en Allemagne.

En 2007-2008, le Bayern réalisa le triplé en remportant la Coupe de la ligue face à Schalke 04, la Coupe d'Allemagne face au Borussia Dortmund et le Championnat d'Allemagne devant le Werder Brême.

Le club est, jusqu'en avril 2011, entraîné par Louis Van Gaal, mais ce dernier est limogé pour cause de résultats insuffisants et de mauvaise communication avec ses joueurs. Jupp Heynckes, alors entraîneur du Bayer Leverkusen devient entraîneur à la fin de la saison 2010-2011, l'intérim étant fait par Andries Jonker, qui depuis a repris la réserve du Bayern.